Que dit la science ?

État des lieux des publications scientifiques

L'Autisme est plus concerné par les troubles nutritionnels
La sévérité des troubles peut être atténuée par la nutrition
Les thérapies diététiques devraient être sérieusement associées aux prises en charge
publications scientifiques concernant autisme et alimentation / nutrition

Dans le détail …

La recherche a montré que les facteurs nutritionnels peuvent jouer un rôle important dans le développement et le bien-être des personnes atteintes d’autisme. Des déficits en vitamines et minéraux, en particulier en acides gras oméga-3, en vitamine D et en zinc, sont fréquents dans l’Autisme (significativement plus que dans la population dite « neurotypique ») et provoquent une cascade de symptômes problématiques (troubles du comportement, communicatifs, sociaux…)   Les carences nutritionnelles peuvent avoir des conséquences très graves sur la santé et le bien-être. Elles peuvent entraîner une faiblesse physique et mentale, une quantité anormalement faible d’énergie, des difficultés de concentration et de mémorisation, un risque accru de maladies infectieuses et chroniques, des problèmes cardiovasculaires et une mauvaise croissance et développement chez les enfants  

Les recherches soulignent des problèmes métaboliques et nutritionnels des personnes autistes, ainsi qu’une fréquence importante de refus alimentaires et de comportements alimentaires atypiques et troublés.

Une analyse approfondie du comportement alimentaire par suivi nutritionnel est essentielle pour évaluer et traiter efficacement les troubles, parmi :

  • les aversions alimentaires
  • la restriction alimentaire ; la suralimentation et la sélectivité alimentaire
  • les déficits en vitamines et minéraux (notamment oméga-3, vitamine D et zinc principalement)
  • problèmes de surpoids et d’obésité

Surveiller et maintenir un régime alimentaire varié et équilibré pour assurer l’apport adéquat en nutriments et en vitamines essentiels doit constituer un axe de premier plan tant les apprentissages sont corrélés aux facteurs nutritionnels :

  • régime alimentaire varié et équilibré, comblant les besoins du métabolisme basal (macro & micronutriments)
  • limitation de sucres et des aliments transformés
  • limitation voire suppression des additifs alimentaires et des aliments contenant des produits chimiques
  • modification des préférences alimentaires néfastes
  • état des lieux des aliments allergènes
  • utilisation éventuelle des compléments alimentaires adaptés

 

Une alimentation adaptée à un ensemble de spécificités peut avoir pour conséquences d’optimiser les capacités (cognitives ; communicatives ; sociales et comportementales) et pourra réduire les troubles du comportement en fournissant aux cellules du cerveau l’énergie nécessaire pour fonctionner de manière optimale.

Une alimentation saine et variée riche en nutriments essentiels, en vitamines et en minéraux peut aider à améliorer la mémoire, la concentration, la prise de décision et la résolution de problèmes.

Chercher à optimiser l’alimentation est donc l’assurance de maximiser les bénéfices du travail de séances, et doit donc avoir une part importante dans tout processus de prise en charge.

De plus, des aliments riches en acides gras oméga-3, en antioxydants, en glucides complexes et en acides aminés peuvent aider à favoriser la santé cérébrale et à réduire le risque de déclin cognitif lié à l’âge et/ou au handicap.

Cliquez sur le bouton ci-dessous et accédez à l’ensemble des publications scientifiques qui ont permis de construire cette section et ses contenus.

Nos sources combinent les résultats, interprétations et conclusions de nombreux articles scientifiques, empiriques et très récents issus des plateformes :

  • ScienceDirect
  • Wiley Online Library
  • Academic Search Premier (EBSCO)
  • Elsevier
  • EBSCOhost
  • PubMed
  • Taylor & Francis Online

Lectures par mots-clés

Vous pouvez utiliser cette section pour compléter vos lectures en cliquant sur un (ou plusieurs) des mots-clés présents ci-dessous ; ou bien cibler uniquement les connaissances que vous recherchez sur un des sujets précis

Quels intérêts / impacts ?
Quelles sont-elles ? A quoi servent-elles ?
Que sont-ils ? Quelles conséquences en cas de carence ?
Stress oxydatif et Autisme
de lourdes conséquences
Prépondérances dans l'Autisme et impacts

Retour aux bases

L’ensemble des lectures scientifiques proposées sur le site combine les avancées les plus récentes et actualisées de la littérature et des parutions de recherches. Une bonne compréhension devra inéluctablement présupposer la maîtrise des connaissances basiques.

permet l’anabolisme : base de toute construction (peaux, ongles, cheveux, muscles, …)

simples ou complexes : l’énergie fournie à nos corps

bons lipides

ils permettent les rouages de cette complexe machine qu’est le corps humain

les calories

Unités de mesures de nos consommations alimentaires

compléments alimentaires

Tout savoir des compléments alimentaires et les possibles synergies

Les compléments alimentaires sont des produits nutritifs qui peuvent être utilisés pour compléter et renforcer lalimentation quotidienne.

Ils sont souvent sous forme de capsules, de comprimés ou de poudres et peuvent être le plus souvent consommés par tous les âges.

Leur usage vise à aider à améliorer la santé et le bienêtre général en fournissant des nutriments supplémentaires qui peuvent manquer dans lalimentation quotidienne, mais peuvent également aider à prévenir et à traiter diverses maladies et troubles.

Ils fournissent avec efficacité et de manière abordable des nutriments et des vitamines spécifiques qui ne sont pas toujours faciles à obtenir avec ungime alimentaire normal.

Pour aller plus loin

soyez sûrs de ne rien rater des nouveaux articles ou contenus en vous inscrivant à la newsletter ici
Retour en haut
Consentement à l'utilisation de Cookies avec Real Cookie Banner