Introduction aux questions nutritionnelles soulevées par l’Autisme

Que dit la science ?

Introduction : recherches sur nutrition & Autisme

La recherche a montré que les facteurs nutritionnels peuvent jouer un rôle important dans le développement et le bien-être des personnes atteintes d’autisme.
Des déficits en vitamines et minéraux, en particulier en acides gras oméga-3, en vitamine D et en zinc, sont fréquents dans l’Autisme (significativement plus que dans la population dite « neurotypique ») et provoquent une cascade de symptômes problématiques (troubles du comportement, communicatifs, sociaux…)

introduction nutrition et autisme alimentation inflammation oxydation

Alimentation / Inflammation & Oxydation

Les recherches montrent une consommation alimentaire plus faible, avec des niveaux d’inflammation et d’oxydation plus élevés.

carences nutritionnelles

Des troubles plus fréquents et plus graves

Les auteurs constatent que les enfants autistes sont plus à risque de présenter des problèmes nutritionnels tels que des carences en vitamines et en minéraux, ainsi qu’une malnutrition sous-jacente.

oméga 3 EPA DHA GLA poissons gras

Rôle crucial des oméga-3 : EPA-DHA-GLA

Les chercheurs constatent que le DHA et le GLA ont un effet synergique sur les enfants autistes et peuvent contribuer à améliorer leur fonctionnement social et communicatif.

nutritionniste

Les interventions nutritionnelles apportent les améliorations !

La littérature suggère que certains régimes alimentaires spéciaux, notamment riche en oméga-3 et en antioxydants, semblent améliorer certains symptômes autistiques, en particulier les troubles du comportement et du sommeil.

Alimentation / Inflammation & Oxydation

Liens entre stress oxydatif et sévérité des troubles dans l’Autisme :

En 2011, Adams et ses collaborateurs mettent l’accent par des biomarqueurs sur les insuffisances vitaminiques et le stress oxydatif accru (entre autres) supérieurement présent (et de manière significative) dans la population porteuse d’Autisme.

Plusieurs des groupes de biomarqueurs étaient significativement associés à des variations de la sévérité de l’autisme.

Autrement dit :

Il existe une corrélation positive entre nutrition et sévérité des troubles dans l’Autisme. (plus le stress oxydatif et les carences en vitamines sont importants, plus l’intensité des troubles est forte)

Adams, J. B., Audhya, T., Mcdonough-Means, S., Rubin, R. A., Quig, D., Geis, E., . . . Lee, W. (2011). Nutritional and metabolic status of children with autism vs. neurotypical children, and the association with autism severity. Nutrition & Metabolism, 8(1), 34. doi:10.1186/1743-7075-8-34

Quelles solutions ?

MESURER & ADAPTER
=> commencer par réaliser des mesures : bilan sanguin inflammatoire / stress oxydatif
=> adapter l’alimentation en prenant en compte les résultats & interprétations des mesures

Rôle crucial des oméga-3 : EPA-DHA-GLA

Liens entre troubles de l’attention et manque d’oméga-3

Tout récemment (Mars 2023), Miklavcic et ses collaborateurs confirment ce que nombre d’études pointaient déjà :

Le niveau de DHA plasmatique est inversement associé au score d’inattention (plus l’enfant manque d’oméga-3, plus ses troubles de l’attention seront présents et importants)

John J. Miklavcic, Ellen Ivity, Ian M. MacDonald, Liana Urichuk, Vera C. Mazurak, Christina Rinaldi, Michael T. Clandinin, AA and DHA are decreased in paediatric AD/HD and inattention is ameliorated by increased plasma DHA, Human Nutrition & Metabolism, Volume 31, 2023, 200183, ISSN 2666-1497, https://doi.org/10.1016/j.hnm.2022.200183

Quelles solutions ?

MESURER & COMBLER LES APPORTS
=> commencer par réaliser des mesures : test des oméga-3
=> introduire les aliments riches en oméga-3 et/ou proposer des compléments alimentaires spécifiques

Des troubles plus fréquents et plus graves

Liens entre carences en tout genre et Autisme

La recherche constate que l’alimentation des enfants autistes peut être fréquemment limitée par des considérations nutritionnelles, des préférences alimentaires, des difficultés avec la mastication et l’engloutissement, et des troubles sensoriels.

Les enfants autistes sont plus à risque de présenter des problèmes nutritionnels tels que des carences en vitamines et en minéraux, ainsi qu’une malnutrition sous-jacente.

Des interventions nutritionnelles ciblées sont nécessaires pour améliorer l’alimentation et le régime alimentaire.

Les humains ont besoin de certains nutriments essentiels au bon fonctionnement de leur corps, dont des vitamines, des minéraux, des acides gras essentiels et des acides aminés (provenant des protéines).

Les personnes atteintes d’autisme semblent plus sensibles que la population générale, puisqu’ils manquent généralement de sulfates nécessaires à la détoxification des additifs alimentaires et des agents de conservation.

Adams, J. B. (2013) Résumé des traitements diététiques, nutritionnels et médicaux contre l’autisme–basé sur plus de 150 études publiées.

Quelles solutions ?

MESURER & COMBLER LES CARENCES
=> commencer par réaliser des mesures : minéraux & métaux lourds
=> introduire les aliments multivitaminés et/ou proposer des compléments alimentaires spécifiques

Les interventions nutritionnelles apportent les améliorations

Importance des thérapies diététiques

Les recherches passées en revue suggèrent que les niveaux homéostatiques d’acides aminés, de vitamines B et de choline peuvent réduire l’incidence des TSA et améliorer les symptômes associés.

Les résultats ont montré que l’augmentation de l’apport alimentaire pouvait améliorer les comportements anxieux, les compétences linguistiques réceptives, le comportement social, le traitement sensoriel et d’autres symptômes qui sont liés aux TSA.

Jennings, L., & Basiri, R. (2022). Amino Acids, B Vitamins, and Choline May Independently and Collaboratively Influence the Incidence and Core Symptoms of Autism Spectrum Disorder. Nutrients, 14(14), 2896. https://doi.org/10.3390/nu14142896

Quelles solutions ?

MESURER & SATISFAIRE LES BESOINS MACRO&MICRONUTRITIONNELS
=> commencer par réaliser des mesures
=> introduire les aliments adaptés et/ou proposer des compléments alimentaires spécifiques

Retour en haut
Consentement à l'utilisation de Cookies avec Real Cookie Banner